Orchestres de Jeunes Alfred Lœwenguth

Romain Dumas

mercredi 7 septembre 2011

Violoniste de formation, Romain Dumas commence ses études au Conservatoire de sa ville natale, Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Il passe ensuite une année au Victorian College of the Arts de Melbourne (Australie) avant d’obtenir ses 1er prix de violon, musique de chambre, formation musicale, harmonie et contrepoint dans les Conservatoires à Rayonnement Régional de Marseille et Lyon. Il se voit décerner pour ses études le Prix d’encouragement artistique de la Nouvelle-Calédonie.

En 2012, il termine un cursus d’écriture et de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Initié à la direction de chœur par Jean-François Sénart, dont il devient l’assistant au Conservatoire d’Aix-en-Provence, Romain étudie la direction d’orchestre dans les classes d’Adrian McDonnell, Pierre Cao, Nicolas Brochot et Philippe Ferro. Par ailleurs, il prend part aux classes de maître données par Konrad von Abel en République Tchèque

A l’invitation de Philippe Bender, Romain Dumas participe à la direction de deux concerts de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée au cloître de Cimiez à Nice ainsi qu’au Grand Théâtre de Provence.

Résident à Paris, il a été directeur musical de l’Orchestre Paris-Descartes et chef assistant de l’Orchestre de la Cité International. Depuis 2009, il est chef d’orchestre assistant de la Philharmonie du COGE. Depuis 2011, il est directeur musical de l’orchestre Opéracademy, et a dirigé des productions de La Fille du Tambour Major, Les Mousquetaires au couvent ou encore La Belle-Hélène.

Parmi ses récents projets, quatre jours à Paris, l’Auberge du Cheval Blanc de Benatzky à Chelles, Bastien et Bastienne, la Finta Giardinera de Mozart à Paris, la Quatrième Symphonie de Tchaïkovski à Paris.

Fondateur de l’ensemble à géométrie variable Bagatelles, il les dirige en 2011 dans Pierre et le Loup de Prokofiev avec Macha Meryl et François Castang comme récitant, et en 2012 l’Histoire du Soldat de Stravinski avec Bertrand Renard au festival Paroles et musiques à Reigny (Yonne)

En Août 2012, il dirige avec grand succès l’Orchestre Philharmonique de Nouvelle Calédonie dans un programme Grieg et Prokofiev.

Pour la saison 2012-2013, il est en autre invité à diriger Barbe-Bleue à Neuilly, Méditerranée à Chelles, l’ouverture de Guillaume Tell avec la Philharmonie du COGE, le Stabat Mater de Pergolèse et le Gloria de Vivaldi à Paris et La Traviata de Verdi dans sa version française à l’espace Cardin.


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 517389

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les orchestres, les chefs, les projets...  Suivre la vie du site Les chefs   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2a + ALTERNATIVES

Creative Commons License